Kalaweit a déjà
1112 amis

CHANEE, AMBASSADEUR DES GIBBONS À LONDRES

Paris, le 30 novembre 2010 : Pour la première fois, les gibbons auront un porte-parole lors de la soirée « Hope 4 Apes » qui se tient le 6 décembre à Londres. Organisée par la coalition Ape Alliance, cet évènement rassemble les spécialistes mondiaux des grands singes. Cette année, Chanee, fondateur de l’association Kalaweit (www.kalaweit.org), y est invité en tant qu’expert international des gibbons.

LE GIBBON OU L’AUTRE GRAND SINGE.

Longtemps oubliés de la famille des grands singes, les gibbons sont désormais admis dans ce groupe à l’ADN si proche de l’homme, au même titre que les gorilles, chimpanzés, bonobos ou orang-outans. C’est le groupe le plus diversifié des grands singes, avec 17 espèces différentes, toutes menacées et protégées par l’Annexe 1 de la Convention de Washington. Depuis 13 ans, Chanee se bat pour sauver ce grand singe arboricole et monogame et son habitat.

Photo:© Kalaweit

« HOPE 4 APES » : UN ESPOIR POUR LES GRANDS SINGES ?

La participation de Chanee à cette soirée est la reconnaissance de son travail par le milieu très fermé de la primatologie. Des personnalités telles que Jane Goodall, Ian Redmond, digne successeur de Dian Fossey, Jo Thompson ou Birute Galdikas sacrifient leur vie pour étudier, comprendre et sauver chimpanzés, gorilles, orang-outan, bonobos et bien sûr les gibbons. Tous seront présents le 6 décembre les défendre et trouver des solutions pour leur offrir un avenir ailleurs quand dans des zoos. Leur sauvetage passe par la protection des habitats, la sensibilisation des populations locales et l’implication des gouvernements.

UNE DÉFORESTATION SANS LIMITE.

L’action de Kalaweit pour sauvegarder cette espèce si particulière passe par la protection des forêts tropicales. Or l’Indonésie détient le triste record du taux de déforestation le plus important au monde : 95% de ses forêts ont été vendues aux compagnies forestières. Quand elles ont prélevé les arbres qui les intéressent, ce sont les compagnies d’huile de palme qui s’en emparent. On comprend ainsi la situation dramatique à laquelle sont confrontés les défenseurs de l’environnement et de la faune en Indonésie.

Plus de 300 gibbons sont répartis dans les sanctuaires de Kalaweit qui gère plus de 35 000 hectares de forêts. L’association espère en acquérir d’autres dans les prochains mois, la survie du gibbon passe par là.

Après l’annonce la semaine dernière, d’un plan de sauvetage international pour le tigre, se pourrait-il que les gouvernements se mobilisent pour sauver nos cousins ?


My Newsletter